Dossiers Τhématiques 

L’Alphabet français!

Tous les élèves qui commencent l’apprentissage de la langue française, indépendamment de leur âge, attendent avec anxiété d’apprendre les lettres de l’Alphabet Français. La plupart d’eux connaissent que l’Alphabet Français est pareil à  l’Alphabet Anglais, mais ils ont entendu que la prononciation des lettres comme celle de – r est différente.

Mais, comment présenterons – nous les lettres de la Langue Française sans fatiguer nos élèves ? Peut – être, nous pourrions réaliser un cours en utilisant la nouvelle technologie et du matériel prototype. Présentons – nous toutes les lettres de l’Alphabet français lors d’un cours ou consacrons – nous plus de cours à son enseignement ? D’habitude, pendant une heure didactique nous présentons toutes les lettres de l’Alphabet Français malgré qu’elles soient 26. Pourtant, il sera nécessaire que nous référions au même sujet au fil des cours suivants, étant donné que l’élève a besoin de temps pour ne pas simplement apprendre par cœur mais pour comprendre aussi.

Supposons que notre classe est constituée par des élèves d’enfance vu que les adolescents ou les élèves adultes n’ont pas de problème lié à l’apprentissage par cœur de l’Alphabet Français. Nous entrons dans la classe bien équipés de matériel et des moyens que nous utiliserons et nous commençons une discussion pour provoquer l’intérêt des élèves. Par exemple, il serait mieux que nous les demandions s’ils connaissent le nombre de lettres de l’Alphabet Français, s’ils ont écouté la prononciation de quelques lettres, s’ils croient qu’il facile ou difficile.

Après la fin de la discussion, nous distribuons des photocopies de tableau de l’Alphabet Français aux élèves. Il vaudrait mieux qu’il soit divisé en trois parties desquelles le contenu sera : a) des lettres majuscules, b) des lettres minuscules, c) la prononciation des lettres en grec. La troisième partie familiarisera les élèves et ils auront la possibilité de l’apprentissage rapide à travers l’image visuelle. Puisque les élèves sont petits, ils seront impressionnés probablement d’un tableau coloré de lettres colorées aussi. Nous commençons la lecture des lettres mais il sera mieux que nous les divisions en deux catégories de sept lettres et en deux catégories de six lettres. De cette façon nous prononçons les premiers sept lettres et puis nous les répétons une par une. Chaque fois nous demandons aux élèves de répéter après nous et nous donnons de l’attention à la prononciation des lettres difficiles comme – e, – h, – r, – w, – y. Quand la lecture et la prononciation des lettres seront accomplies, nous demandons aux élèves de les prononcer avec nous en regardant le tableau.

Après les répétitions visuelle et orale continues des lettres, notre but est de vérifier si notre cours est réussi jusqu’à ce point. Cela sera vrai, si nos élèves se rappellent la prononciation de la plupart de lettres. Nous pourrions utiliser des cartes ; chacune d’elles aura une lettre et nous demanderons sa reconnaissance par chaque élève séparément sans qu’il voie le tableau distribué en avant. Dans le cas où l’élève ne se rappelle correctement chaque lettre, nous ne le réprimandons pas ; au contraire, nous le récompensons de son effort, nous le corrigeons et nous lui demandons de nous répéter la même lettre.

Cependant notre cours doit sans cesse provoquer l’intérêt des élèves lorsqu’il s’agit d’un effort collectif et pas individuel. Pour cette raison nous utilisons la nouvelle technologie (radio, lecteur de CD, ordinateur) pour l’écoute d’un morceau musical qui contiendra la lecture des lettres. Nous présenterons le morceau musical du livré éducatif ou nous pourrions rechercher un morceau musical dans les sites éducatifs d’Internet. De toute façon, les élèves écouterons au début tout le morceau musical et ensuite ils le réécouteront mais chaque lettre séparément. Nous pourrions parallèlement, après chaque pause, demander la répétition orale de chaque lettre par nos élèves.

Quand l’écoute du morceau musical sera accomplie, il est probable que la prononciation soit restée dans la mémoire de nos élèves mais nous découvrirons cela à travers l’écriture. Une idée est de leur demander d’écrire leur nom en français, en aidant chaque élève qui a y du mal, et de l’épeler dans la classe. Une autre idée est d’écrire des mots français sur le tableau ; les élèves les recopieront et ensuite les épelleront. Dans ce cas nous donnons la signification grecque des mots mais sans exiger son apprentissage par cœur pour le cours suivant. Cela serait très pressant pour nos petits élèves.

En ce qui concerne les devoirs, nous demandons la copie des lettres de l’Alphabet Français et la connaissance de leur prononciation. Nous rappelons aux élèves qu’au début ils affronteront peut –être des difficultés mais ensuite ils pourront lire aisément les mots français.

En conclusion, pour l’enseignement de l’Alphabet Français aux petits élèves, nous pourrions suivre les pas suivants :

1.Sensibilisation de l’intérêt d’élève à travers :

  • une iscussion

2.Enseignement des lettres de l’Alphabet Français à travers  :

  • des tableaux colorés

3.Lecture des lettres en français par le professeur

4.Lecture des lettres en français par les élèves

5.Des exercices pendant le cours :

  • présentation des cartes avec les lettres de l’Alphabet français
  • écriture et épellation du nom de chaque élève

6.L’emploi de la nouvelle technologie pour la présentation d’un morceau musical avec les lettres de l’Alphabet Français provenu :

  • du livre éducatif
  • de la recherche personnelle du professeur

7.Des devoirs :

  • copie des lettres
  • apprentissage de leur prononciation

Au dessus nous vous citons un tableau avec les lettres de l’Alphabet Français et leur prononciation afin que nous vous aidions à l’enseignement de l’alphabet précis à vos petits élèves!

Pour le tableau cliquez ici.

Related posts

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.