Rostand, Edmond (1868 – 1918)

Vers la fin du XIXième siècle, un esprit littéraire remarquable naît. Ses ouvrages provoqueront constamment l’enthousiasme des lecteurs en niveau international. Il s’appelle Edmond Rostand et son nom sera lié pour toujours à son caractère théâtral Cyrano de Bergerac.

Edmond Eugène Joseph Alexis Rostand est né le 1er Avril en 1868 à Marseille et il est le fils de l’économiste connu à cette époque – là Eugène Rostand (1843 – 1915). Sa famille est aisée et lui, il grandit dans un entourage aimable avec ses deux parents. Ils déménagent dans la station thermale  Bagnères – de – Luchon située dans la région des Pyrénées ;  là, ils édifieront une villa grandiose sous le nom Villa Julia. Edmond vivra à Luchon ou autrement à la reine des Pyrénées pour plus de vingt ans et elle constituera la source de son inspiration littéraire.

Il abandonne pour quelques années son activité littéraire en allant à Paris pour réaliser ses études de Droit. Mais, il se rend compte vite du fait que son cœur appartient à la Poésie et au Théâtre. Ainsi, à l’âge de vingt ans, il publie sa première pièce théâtrale intitulée «Le Gant rouge». Lors de la même année et en particulier le 1er avril, il fonde avec un ami le Club des natifs du premier avril dont les membres ils auront de différents privilèges comme l’entrance gratuite aux théâtres.

L’année 1890 sera une année très importante pour son parcours littéraire et sa vie personnelle. Au début, il se marie avec la poétesse Rosemonde Gérard (18661953) dont l’écrivain Alexandre Dumas (le fils) est son tuteur. Ensuite, il publie sa première collection intitulée « Les Musardises » en présentant son opinion, ses idées, ses sentiments à travers les vers. Le nouveau couple a comme point commun la poésie et il s’exprime à travers lui en se complétant l’un l’autre. L’exemple caractéristique est que la collection poétique « Les Musardises » d’Edmond devient plus compréhensive avec la lecture parallèle de la collection poétique «Les Pipeaux» de Rosemonde. Les deux auront une bonne vie familiale et ils obtiendront deux fils, Maurice (1891) et Jean (1894).

En 1894, Edmond connaîtra la gloire grâce à la comédie « Les Romanesques » qui sera représenté au Théâtre – Français ou autrement dit à la Comédie – Française. Il s’agit d’un édifice de grand héritage culturel construit en 1680 qui a sa troupe permanente de comédiens. Jusqu’à nos jours presque 3000 pièces sy sont présentées.  

L’activité d’écriture d’Edmond se continue et l’année 1897 constituera la station de sa reconnaissance qui dépassera les frontières de la France. En premier lieu, il publie le poème « Pour la Grèce » et en deuxième lieu l’un des plus importantes pièces théâtrales. Il s’agit de la comédie en cinq actes « Cyrano de Bergerac » qui sera caractérisée comme une comédie héroïque incluant des éléments du Romantisme et du Classicisme. La pièce se représente pour la première fois le 28 décembre en 1897 au Théâtre de la Porte – Saint – Martin nommé l’Opéra du peuple aussi. Le caractère principal, Cyrano de Bergerac, constitue la création de l’influence de l’écrivain français Savinien Cyrano de Bergerac (1619 – 1655).

Pendant cette période – là, le champ politique de la France a perdu sa valeur en raison de quelques scandales et Edmond Rostand présente une pièce à l’égard des idéaux et de la grandeur de l’âme. Son caractère principal, Cyrano de Bergerac, représente l’héroïsme, le romantisme, le panache qui touchent le peuple français. Edmond est sûr de l’échec de la séance théâtrale vu qu’elle exige plusieurs caractères et changements au décor. De plus, le rôle du héros est assez grand puisqu’il est constitué des 1600 vers alexandrins et la présentation d’une bataille, y incluse, ne sera pas facile. En parallèle, il demande pardon à la troupe puisqu’ «il l’entraîne dans cette effrayante aventure». Cependant la réaction du public démentit Edmond étant donné qu’il applaudit pendant l’entracte pour vingt minutes. De plus, un ministre lui rend visite et il décroche sa médaille de la Légion d’Honneur en l’offrant à Edmond.

Cyrano de Bergerac deviendra le héros qui exprimera l’esprit français et la pièce sera jouée pour beaucoup d’années même si quand son créateur part de la vie. Le fait remarquable est qu’en deux ans (1897 – 1899), la pièce sera représentée quatre cents fois et en 1913 sa millième séance sera notée. Dans le futur Cyrano de Bergerac deviendra une opéra, un film, des bandes dessinées ; on va rencontrer deux statues de ce caractère et son nom sera donnée à une rue de la France. Plusieurs de chercheurs étudieront la pièce, esquisseront le caractère de Cyrano, rechercheront les raisons qui ont conduit Edmond Rostand à cette réussite. Les réponses qu’ils prendront créeront de nouvelles questions, mais Cyrano de Bergerac continue à influencer et à enseigner. Edmond sera honoré de son œuvre et deviendra Commandeur de la Légion d’honneur.

En 1900 il présentera sa nouvelle pièce théâtrale intitulée « L’Aiglon ». Il s’agit d’un drame en six actes qui a comme thème principal la vie de Napoléon I (17691821), c’est – à – dire de Napoléon II (18111832) qui était surnommé aiglon. La pièce ne connaîtra pas de grand succès et il sera joué pour deux ans continus. Pourtant grâce à cette pièce, Edmond Rostand deviendra un membre de l’Académie française en 1901, à l’âge de 33 ans. L’Académie française a été fondé en 1635 du cardinal de Richelieu (15851642) avec le but de la normalisation et de la perfection de la langue française de telle façon qu’elle sera compréhensive de tous.

Edmond continue avec l’écriture des poèmes et des essais jusqu’en 1910 où il va présenter une pièce théâtrale différente aux autres. Son titre est « Chantecler » et sera jouée au Théâtre de la Porte – Saint – Martin. Ses protagonistes sont des animaux et ils parlent d’un langage sophistiqué qui ne provoque pas l’intérêt du public. Mais, cette pièce présente en même temps la technique pour la modernisation du décor et elle est remarquée par les metteurs en scène.  

De l’an 1904 jusqu’à l’an 1915 Edmond Rostand n’écrira pas beaucoup de pièces. Il présente quelques ouvrages parmi lesquels on trouve le poème sur la guerre     « Le Vol de la Marseillaise » (1915). En outre, en 1914 il décide à soutenir les soldats français vu que la Première Guerre Mondiale s’éclate cette époque – là. De plus, en 1915 il abandonne sa femme et il commence un nouveau chapitre dans sa vie personnelle. Il a de la relation avec l’actrice Mary Marquet (1895 1979) qui était protagoniste dans « L’Aiglon ». Mais, Edmond Rostand souffre de la grippe espagnole et il perd le combat pour la vie le 2 décembre en 1918 en laissant son dernier soupir à Paris.

Le gouvernement français honorera Edmond Rostand pour sa contribution au Théâtre et assez de rues à Montpelier auront son nom et les noms de quelques caractères théâtraux.

Edmond Rostand était un homme qui n’est pas devenu connu seulement pour ses pièces théâtrales et ses poèmes. Au contraire, il est le créateur qui a rappelé qu’indépendamment d’une instabilité politique, les valeurs et les idéaux ne se perdent jamais. Il a créé Cyrano de Bergerac et il nous a offert avec générosité pour nous montrer que l’homme peut découvrir la grandeur de l’âme à travers la vérité, le courage, l’offre, l’amour sans chercher la gloire momentanée. Nous, nous pourrions lire l’une de ses pièces théâtrales et l’utiliser comme un compas pour trouver la façon avec laquelle nous allons frayer notre parcours sur la carte de la vie.

Les phrases présentées sont par le livre : « Cyrano de Bergerac »

La biographie d’Edmond Rostand est disponible gratuitement sous forme de .pdf

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.