Points de vue 

Le Conditionnel : Temps ou Mode ?

Nous savons que la grammaire française est pleine de théorie, de règles et d’exceptions ! Il est possible qu’il nous rappelle la langue grecque. Mais, cela se dépend ; est-ce qu’on s’occupe de notre langue ? Est-ce qu’on essaie d’analyser les temps et les mots qu’on utilise ou la syntaxe qu’on fait ?
Assez de linguistes, surtout français, essaient de répondre clairement si le Conditionnel est un temps ou un mode. En parallèle, des professeurs grecs qui enseigne et qui aiment la langue française veulent prendre une réponse précise. En conséquence, ils étudient, ils analysent des exemples afin de comprendre et d’expliquer le phénomène grammatical précis à leurs élèves.
Y-a-t-il un professeur qui peut répondre d’une façon absolue à cette question précise ? Qu’est-ce que les élèves connaissent-ils par rapport au Conditionnel ? Il est clair qu’on ne peut pas savoir tout ce qui est enseigné aux élèves et qu’en parallèle on ne peut pas être sûrs des connaissances de chaque professeur. En outre, de nos jours, il y a une abondance d’informations qui commence par un livre de grammaire et s’étend à la Toile infinie, connue à tous comme Internet !!!
Dans les années précédentes, on croyait que le Conditionnel était simplement un mode qui était utilisé soit qu’on demande quelque chose poliment soit qu’on réfère quelque chose d’irréel ou mieux quelque chose de possible. Puis, il y avait l’opinion qu’il s’agissait d’un temps de l’Indicatif ayant un sens futur lié au passé. De nos jours, la question précise n’a pas de réponse, mais il y a plusieurs réponses issues d’une étude détaillée de ce phénomène.
La première réponse est que le Conditionnel est un temps de l’Indicatif et qu’il a deux types ; le Conditionnel Présent et le Conditionnel Passé. Selon la deuxième réponse, le Conditionnel n’est qu’un mode utilisé dans des cas précis. La troisième réponse réfère qu’il s’agit d’un temps et d’un mode à la fois. Mais, comment l’enseignerons-nous à nos élèves ? Cela dépend possiblement de l’âge de chaque élève. S’il est à l’âge de l’enfance, il ne peut pas distinguer la différence entre le temps et le mode. Mais, si l’élève est adolescent, nous pouvons lui expliquer assez facilement le phénomène précis.
Mais, comment présenterons-nous le Conditionnel ? Référerons-nous qu’il s’agisse d’un mode ou d’un temps ? On pourrait référer qu’il s’agit d’un mode et présenter ses fonctions. On pourrait aussi référer qu’il s’agit d’un temps quand on a le Discours Indirect dans le passé. Mais, on ne pourrait jamais dire que le Conditionnel est quelque chose de non-précisé. Il est remarqué de temps en temps qu’assez d’élèves ne connaissent pas ce que le Conditionnel est parce qu’un livre de grammaire, qu’ils utilisaient, ne comprenait pas d’informations précises ; par contre, le livre se référait à la formation du Conditionnel et aux cas de son emploi. Vu que chaque langue évolue, il est nécessaire que nous, les professeurs, s’informent continuellement sur elle. Nous n’enseignons pas seulement tout ce qu’on trouve écrit dans les pages d’un livre ; nous faisons parallèlement notre recherche personnelle pour y ajouter quelques nouvelles informations et pour être enseignés nous-mêmes aussi.
Le Conditionnel, donc, comme mode a deux types ; le Conditionnel Présent et le Conditionnel Passé. Ces deux types se forment différemment. Il est employé pour demander quelque chose d’une façon polie, pour exprimer l’imaginaire, un désir, un souhait, une possibilité, pour présenter un fait non précisé, pour donner un conseil, pour exprimer une supposition, un regret, un reproche. Dans le cas où on voudrait exprimer un fait irréel au présent et au passé, on l’emploie dans les Propositions Subordonnées de Condition et d’Hypothèse.
Les deux types du Conditionnel restent les mêmes quand il est employé comme temps. À condition que le verbe de la proposition principale soit à un temps du passé, on emploie le Conditionnel Présent ou le Conditionnel Passé. En conséquence, le Conditionnel Présent est considéré comme le Futur Simple dans le passé et le Conditionnel Passé comme le Futur Antérieur dans le passé aussi.
Il est possible que l’explication concernant le Conditionnel comme temps crée plus de questions et c’est pour cette raison qu’on essaiera de devenir plus analytiques à travers l’exemple suivant.

ex. La fille répond à son professeur qu’elle fera tous ses devoirs. (le verbe introducteur du Discours Indirect ou autrement dit le verbe de la proposition principale est « répond » – répondre au Présent Simple – et le verbe de la proposition subordonnée est « fera » – faire au Futur Simple)
ex. La fille a répondu à son professeur qu’elle ferait tous ses devoirs. (le verbe introducteur du Discours Indirect ou autrement dit le verbe de la proposition principale est « a répondu » – répondre au Passé Composé – et le verbe de la proposition subordonnée est « ferait » – faire au Conditionnel Présent)

——————————

ex. La fille répond à son professeur qu’elle fera tous ses devoirs quand elle aura trouvé du temps. (le verbe introducteur du Discours Indirect ou autrement dit le verbe de la proposition principale est « répond » – répondre au Présent Simple – et le verbe de la subordonnée de temps est « aura trouvé » – trouver au Futur Antérieur)

ex. La fille a répondu à son professeur qu’elle ferait tous ses devoirs quand elle aurait trouvé du temps. (le verbe introducteur du Discours Indirect ou autrement dit le verbe de la proposition principale est « a répondu » – répondre au Passé Composé – et le verbe de la subordonnée de temps est « aurait trouvé » – trouver au Conditionnel Passé)

En fin de compte, le Conditionnel est-il temps ou mode ? Nous, nous ne pouvons pas vous donner de réponse claire, mais nous pouvons vous aider à trouver vous-mêmes la réponse. Toutes les réponses apparaissent à travers l’étude !

Related posts

Leave a Comment

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.