Voyage dans le temps 

Jean–François Millet

Le peintre, graveur et dessinateur français Jean–François Millet, de qui le nom sera lié au réalisme, naît le 4 octobre 1814 à Gréville, en France. Il provient d’une famille paysanne et lors de son enfance, il travaillera comme berger ou laboureur. Pendant que le temps passera, il lira la Bible et des œuvres des personnes de littéraure importantes comme celles de Montaigne (1533-1592), de Virgile (70 av. J.-C. / 19 av. J.-C.), d’Homère, de Victor Hugo (1802-1885). À l’âge de 20 ans, il se trouvera à Cherbourg pour faire des études à la peinture et il continuera ses études à l’école des Beaux–Arts à Paris. En 1848, il exposera au Salon le tableau « Le Vanneur » en révélant son style artistique lié surtout à la vie rurale. Puis, il présentera beaucoup de tableaux de la même thématique parmi lesquels on trouvera « L’Angelus » qui provoquera l’admiration du peintre espagnol Salvador Dali (1904-1989). En plus, il exposera des tableaux avec des paysages et il sera l’un des fondateurs de l’école de Barbizon constituée d’artistes qui peignent « d’après nature ». Il rendra le dernier soupir le 20 Janvier 1875 à Barbizon, en France.

Related posts

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.