Voyage dans le temps 

Charles–Augustin Sainte–Beuve

L’écrivain, le poète et le critique littéraire français Charles–Augustin Sainte–Beuve, qui attirea l’admiration et le désagrément des gens de littérature à cause de sa méthode de critique, naît le 23 décembre 1804 à Boulogne–sur–Mer, en France. Son élevage deviendra la priorité de sa mère et de sa tante puisque il sera orphélin de père. Au début, il sera élève aux écoles de sa ville natale et en 1818 il déménagera avec sa famille à Paris. Là, il suivra des cours au Collège Charlemagne et au Collège Bourbon. En 1823, il commencera ses études à la faculté de Médecine mais il les abandonnera pour s’occuper des Lettres. En 1827, il écrira une critique formidable sur les « Odes et Ballades » de Victor Hugo (1802-1885). Il publiera des poèmes, des romans et finalement il impressionnera le public littéraire de son œuvre « Port – Royal ». Il continuera parallèlement sa critique sur divers représentants de la Littérature en considérant que l’ouvrage d’un écrivain est le reflet de sa vie et qu’il peut être analysée à travers elle. En conséquence, avant d’écrire sa critique, il cherche l’intention poétique de l’écrivain et ses qualités personnelles. Cette technique est révélée par la critique menée sur l’œuvre « Salammbô » de Gustave Flaubert (1821-1880). En 1844, il sera élu à l’Académie française. En plus, en 1849, il obtiendra une chaire à l’Université de Liège et en 1854 au Collège de France. À travers son écriture et son enseignement il défendra continuellement la liberté des lettres et celle des pensées. Il rendra le dernier soupir le 13 octobre 1869 à Paris.

Related posts

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.