Points de vue 

L’enseignement de l’Alphabet Français …

Nous avons demandé des élèves de Primaire, de Collège, des élèves qui suivent des cours aux centres des langues étrangères différents et des élèves qui font des cours particuliers : « Quand avez – vous appris les lettres de l’Alphabet Français et leur prononciation ?« .  Nous sommes restés pétrifiés de la réponse la plus dominante : « Nous n’avons jamais appris l’Alphabet Français« .

Nous ne jugerons pas l’expédition du cours par les collègues, étant donné que nous respectons la technique qu’ils suivent. Cependant, nous vous raconterons une histoire et peut – être elle nous donnera la réponse au sujet de l’enseignement ou de non – enseignement de l’Alphabet Français aux élèves.

Essayons – nous pour un peu de temps de devenir nous – mêmes des élèves … Notre premier cours de Français commence et le professeur parle continuellement français. Ensuite, nous ouvrons nos livres, nous voyons des mots inconnus et nous ne comprenons rien. Le professeur les lit et il nous demande de les répéter ou nous les écoutons d’un CD et nous les répétons. Il est probable qu’il nous conseille d’écrire la prononciation  des mots à la Langue Grecque mais sans l’explication des règles de prononciation, comme par exemple celle des digrammes –au, –ou. Le cours est fini et pour la prochaine fois nous devons savoir lire et dire par cœur les mots enseignés.

La même chose se passe pendant tous les cours suivants … Après quelque temps, puisque nous avons écouté et copié différents mots, différents phrases dans notre cahier de copie pour plusieurs fois, nous croyons que nous connaissons la Langue Française.

Nous connaissons vraiment le français ou nous sommes devenus des perroquets, c’est – à – dire nous avons développé notre capacité d’apprendre par cœur et nous répétons avec réussite tout ce que nous avons étendu lors des cours ? Le temps passe et nous ne sommes plus des élèves débutants, mais nous sommes arrivés à un niveau où les textes de compréhension contiennent du vocabulaire de grand degré de difficulté. En plus, il est nécessaire que nous fassions des exercices de compréhension orale qui où il y a des lacunes que nous devons compléter avec le mot étendu. Nous constatons que notre orthographe est la plupart des fois incorrecte, même quand il s’agit des mots simples. Puis, nous participons aux examens pour l’obtention d’un diplôme de la Langue Française qui contient une discussion orale avec le jury. Les résultats montrent que notre notation à l’oral est très basse, malgré que nous ayons répondu à toutes les questions. Nous décidons de faire des études à une université française, nous étudions beaucoup d’heures mais nos notes aux examens écrits sont basses ou nous n’avons aucune réussite. Les professeurs nous soulignent que notre orthographe n’est pas forte et elle provoque du problème à l’égard de la compréhension du contenu de nos textes écrits. Du surcroît, bien que nous parlions français, les autres étudiants nous disent qu’ils ne nous comprennent pas en raison de notre prononciation.

Finalement, après tant d’années d’enseignement de la Langue Française, pouvons – nous affirmer que nous sommes de bons locuteurs et utilisateurs de cette langue étrangère ? Nous pensons que si nous avions été enseignés l’Alphabet Français et la prononciation de ses lettres, peut – être maintenant nous n’aurions pas eu tels problèmes.

Chers lecteurs vous pouvez arriver à vos conclusions !

Related posts

Leave a Comment

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.