Dossiers Τhématiques 

Les couleurs!

L’enseignement des couleurs doit être réalisé d’une façon attentive et responsable aux petits élèves de la Langue Française. En disant «d’une façon attentive», on entend la provocation de l’intérêt de chaque élève si bien qu’il n’est pas angoissé de l’écriture ou de la prononciation difficile de quelques couleurs. En disant «d’une façon responsable», on entend que nous, les professeurs, devons avoir comme but l’apprentissage des couleurs par les élèves sans devenir pressants ni exigeants.

Peut – être, quand nous enseignons l’«Unité des Couleurs», nous pourrions imaginer que nous – mêmes sommes des enfants et avec nos élèves, nous voyageons dans une beau monde encadré de plusieurs couleurs. Mais cela n’est pas suffisant, étant donné que seulement à travers notre imagination, nous ne provoquerons l’intérêt de nos petits élèves. Comment nous y réussirons ? En essayant de réaliser un cours qui rappellera plutôt un jeu ou un beau conte pendant lequel les couleurs de la Langue Française sont des protagonistes.  Nous choisissons le nombre de couleurs enseigné par rapport à notre temps disponible et au nombre d’élèves dans la classe. En général, il ne faut pas qu’on enseigne plusieurs mots puisque cela fatigue l’élève et complique leur apprentissage.

En entrant dans la classe, nous pouvons tenir à nos mains des feutres colorés ou des crayons colorés et demander aux élèves de reconnaître les couleurs en grec. Nous utilisons la langue maternelle pour introduire les élèves au cours sans provoquer du problème lié à la compréhension des mots ; cela se passerait en cas d’utilisation exclusive de la Langue Française. Une autre manière est que nous demandons à chaque élève de nous référer sa couleur ailée.

Ensuite, nous commençons l’enseignement des couleurs en français mais il vaudrait mieux que nous disions une couleur chaque fois, en faisant attention à sa prononciation. Nous pouvons montrer des cartes colorées aux élèves, les demander de dire chaque couleur en grec et après la référer en français. Cependant, vu que cela n’est pas suffisant pour la mémorisation de chaque couleur, son écriture sur le tableau est indispensable. En conséquence, nous l’y écrivons, nous la prononçons et nous demandons sa répétition par les élèves. Au lieu des cartes, nous pouvons enseigner les couleurs à travers des choses déjà existant dans la classe. En particulier, nous pouvons demander la couleur d’un cahier, d’un livre, d’une trousse. De toute façon, il est nécessaire que chaque fois nous écrivions le mot français sur le tableau et qu’ensuite les élèves le prononcent.

Pour provoquer plus l’intérêt d’élève, nous pouvons utiliser les moyens de la nouvelle technologie (radio, lecteur de cassettes, lecteur de CD, lecteur de DVD, ordinateur etc.) après avoir fini la présentation des couleurs. Notre objectif principal est l’apprentissage des couleurs à travers la répétition auditive, visuelle ou orale. C’est possible la présentation d’une chanson française qui contiendra les couleurs déjà enseignées. Avant le commencement du morceau musical, nous distribuons aux élèves des photocopies contenant les vers de la chanson pour qu’ils la comprennent.

Quand la chanson finit, nous pouvons la réécouter et demander aux enfants de chanter avec nous ou nous pouvons l’arrêter à quelques points où les élèves diront à haute voix les couleurs comprises aux vers. Une autre façon est la projection d’un film infantile avec couleurs comme les dessins animés. Sauf la chanson et l’extrait d’un film, une autre idée est la présentation des images comme les tableaux de peinture, les bandes dessinées, les cartes – postales, les photos, pendant laquelle les élèves référeront quelques couleurs qui se trouvent sur le matériel visuel choisi.

L’enseignement des couleurs constituera de la réussite, si les élèves sont capables de prononcer, de reconnaître  du point de vue sonore et d’écrire les couleurs en français. Par conséquent, à la suite de notre cours, il est nécessaire que nous dédions du temps à l’écriture des mots que nous avons enseignés aux enfants. Dans ce cas nous choisissons des exercices par le livre éducatif utilisé pour que les élèves les fassent lors du cours ou nous leur donnons des exercices préparés par nous – mêmes, mais sans que le degré de difficulté soit difficile. Ensuite nous les contrôlons et nous récompensons les élèves pour effort même s’il y a de petites fautes. A l’égard des devoirs nous pouvons demander la copie de nouveaux mots, l’apprentissage de leur orthographe, la réalisation de quelques exercices supplémentaires.

En conclusion, pour l’enseignement des couleurs nous pourrions suivre les pas suivants :

1. Sensibilisation de l’intérêt d’élève à travers :

  • des objets colorés (feutres, crayons etc.)
  • des questions

2. Présentation des couleurs à travers :

  • des cartes colorées
  • des objets déjà existant dans la classe (cahiers, livres etc.

3. Ecriture des couleurs sur le tableau

4. Prononciation des couleurs en français par le professeur

5. Prononciation des couleurs en français par les élèves

6. Emploi de la nouvelle technologie pour :

  • la présentation d’une chanson
  • la projection d’un film
  • la présentation des images (πtableaux de peinture, bandes dessinées etc.)

7. Des exercices pendant le cours :

  • déjà existant dans le livre éducatif
  • construits par le professeur

8. Des devoirs :

  • copie des mots
  • dictée des mots
  • exercices avec couleurs

Au dessous nous vous citons des exercices avec couleurs, en voulant de cette façon de contribuer à ce beau voyage de savoir de la Langue Française avec début mais sans fin !

Pour les exercices, cliquez ici.

Related posts

Seo wordpress plugin by www.seowizard.org.